Bartimée

Dernière actualité en vidéo "Pélerinage SILOE à Rome - rencontre avec le pape François"

"Et beaucoup le rabrouaient pour lui imposer silence, mais lui criait de plus belle : «Fils de David, aie pitié de moi !». 
Jésus s'arrêta et dit «Appelez-le.» 
On appelle donc l’aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. » 
Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »  L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! » " Mc 10, 48-49.51

"La famille Bartimée" : un nouveau lien de fraternité

Service de la paroisse, animé par des paroissiens, il s’inspire de la pensée et de l'expérience du Père Joseph Wresinski fondateur du mouvement ATD Quart Monde et de l'association Bonne Nouvelle Quart Monde. C'est ensemble que nous avons choisi ce nom, pris dans l'Evangile de la rencontre du Christ avec l'aveugle de Jéricho, appelé Bartimée.

Notre projet : au coeur de la communauté paroissiale, avec elle, en lien avec le Café Amitié et le Secours Catholique :

Rassembler des personnes, des familles, qui ont connu ou qui connaissent encore une vie difficile, complexe, de solitude, de précarité, d'exclusion et des personnes de milieux différents et qui ont le désir de faire un bout de chemin ensemble, sous le regard de Jésus Christ.

Tisser des liens d’amitié et de fraternité, par le biais de rencontres régulières, afin de les aider dans leur combat quotidien à grandir en confiance et en dignité, selon leurs attentes et non pas selon nos projets.

Créer des conditions, afin qu’elles s'expriment, que leurs paroles soient entendues, qu'elles découvrent leur place, témoignent de leur Foi dans notre vie d’Eglise et nous transforment.

Comment ?

Famille Bartimee Complet

Par une rencontre mensuelle

Un dimanche par mois, nous nous retrouvons au presbytère.

    - temps de prière,

    - ateliers divers (chant, terre , dessin, théâtre, pétanque...),

    - écoute et dialogue à partir de textes d’Evangile en petits groupes,

    - sans oublier un bon goûter !

Par des rencontres ponctuelles

     - gestion de divers ateliers :  poterie, projection de film, peinture...

     - participation à des célébrations du secteur paroissial et du diocèse,

     - animation de la veillée de la journée mondiale du refus de la misère chaque année le 17 octobre,

     - participation à la démarche Diaconia 2013 (organisation d'un forum au rassemblement à Lourdes),

     - participation au groupe "Place et Paroles des Pauvres de Toulouse" une fois par mois

     - participation au colloque théologique de la Chaire Jean Rhodain à Nevers

     - rencontre et pèlerinage à Lourdes avec le réseau St Laurent

 

Par des temps festifs

     avec le Café Amitié et le Secours Catholique :

           - sorties culturelles

           - journées de loisir et détente - "Rando des coteaux"

           - organisation et animation autour de Noël,     

     avec les Chrétiens du Quart Monde de Toulouse : 

          - rencontres et pèlerinage à Lourdes aec le Réseau St Laurent (présentation) tous les 2 ans

Par la formation des paroissiens qui s’engagent à vivre ces rencontres, 
ou simplement intéressés par la démarche (3 rencontres de 2h chacune).

          "La famille Bartimée" en images :

 nos ateliersnos sorties
- les "rando des coteaux" (été 2011, été 2013),
 
           "La famille Bartimée" en vidéo :
 

          "La famille Bartimée" en audio :

A l'occasion de la journée nationale du refus de la misère, participation de la famille Bartimée le 16 octobre,
à l'émission de Sabine Caze "Vivante Eglise" : " La misère est une violence, trouvons des chemins de paix"
La rando des coteaux de l'été 2013 a fait l'objet de l'émission "immersion" de Marie-Pierre Pawlak.

  

CONTACT :     Nicole Vaissière,  06 62 33 21 27, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

N'aimons pas en paroles, mais par des actes. Ne pensons pas aux pauvres uniquement comme destinataires d'une bonne action de volontariat à faire une fois la semaine, ou encore moins de gestes improvisés de bonne volonté pour apaiser notre conscience. Ces expériences, même valables et utiles pour sensibiliser aux besoins de nombreux frères et aux injustices qui en sont souvent la cause, devraient introduire à une rencontre authentique avec les pauvres et donner lieu à un partage qui devient style de vie. En effet, la prière, le chemin du disciple et la conversion trouvent, dans la charité qui se fait partage, le test de leur authenticité évangélique. Et de cette façon de vivre dérivent joie et sérénité d'esprit, car on touche de la main la chair du Christ                        Message du Saint-Père pour la Journée Mondiale des Pauvre 33ème Dimanche du Temps Ordinaire 19 novembre 2017

 

RETOUR