Les Amis des orgues

alt 

Construit en 1867 par le facteur toulousain Théodore PUGET, l’orgue de Castanet comptait, en 1980, quelques 700 tuyaux d’origine commandés par deux claviers manuels et un pédalier.

Laissé à l’abandon dans les années 1970, cet instrument a retrouvé un peu de voix une dizaine d’années plus tard grâce à quelques réparations de fortune accomplies par quelques paroissiens. Vers 1985, son état empirant de nouveau, le Père René MAJOU, curé de paroisse, suscita la création d’une association pour établir et porter un projet de restauration.

 

Cette association loi 1901 vit le jour en avril 1986 et commença par dresser les plans de l’instrument existant, puis élabora des projets de réhabilitation en prenant conseil auprès d’experts reconnus, et organisa des concerts au profit de l’orgue pour sensibiliser l’opinion et les pouvoirs publics. Ces efforts aboutirent à une réhabilitation de l’instrument en 1995-96 selon les principes suivants :

-      conserver la totalité des tuyaux d’origine et les mécanismes de traction touches / soupapes ;

-      remplacer le petit pédalier d’origine (18 touches, dites « marches ») par un pédalier plus « standard », de 30 marches, et le doter de tuyaux en propre, de manière à ménager trois plans sonores différenciés. Cela afin d’élargir largement le répertoire jouable sur cet instrument, et notamment le répertoire romantique convenant particulièrement à son style et sa sonorité.

Le nombre de jeux de l’instrument passait ainsi de 13 à 19. En outre, l’électrification partielle des claviers, totale pour le pédalier et la commande de jeux, permettait de doubler la console de tribune d’une seconde console, mobile, permettant de jouer de l’orgue depuis la nef de l’église.

Depuis, cette réhabilitation, les Amis des Orgues ont organisé en moyenne 2 à 3 concerts par an dans l’église, comme ils s’y étaient engagés envers les collectivités publiques pourvoyeuses de la majeure partie du financement. L’orgue a aussi été utilisé par l’Ecole de Musique de Castanet les années où elle avait des élèves d’orgue. Enfin, plusieurs fois l’an, l’association organise des démonstrations pour mieux faire connaître cet instrument complexe au public des jeunes.

Malheureusement, l’instrument, muet 26 mois pendant la récente restauration intérieure de l’église, a souffert des travaux malgré les sérieuses précautions prises pour le protéger. Il aurait besoin d’un bon accord et d’une révision générale.

 

Renseignement auprès du président Philippe BEHRA

ou du trésorier Jean CROSNIER <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.> . Venez nous rejoindre !

 

RETOUR