Eglise de la Nativité de la Vierge de Corronsac

        

 

          L’église actuelle, de la nativité de la Sainte Vierge se trouve dans un écrin verdoyant et fleuri. Cette église était la chapelle du couvent des templiers qui fut certainement détruite lors de la guerre des Albigeois. On sait qu’elle fut incendiée en 1572.

 

 

 

           Elle est masquée à l’ouest par le presbytère et au sud par un local ayant servi d’école. A l’angle sud-est au-dessus de la sacristie, une échauguette en encorbellement a été décapitée à hauteur de la toiture. Le clocher néogothique en briques de 1883 rappelle celui de Saint Sernin à Toulouse. Le porche au sud, est un portail roman en plein cintre en briques foraines. Les fenêtres cintrées appartiennent au style roman.


       

 

      La voûte est de style ogival du XVIe siècle. Le chœur est pentagonal.Les peintures des voûtes du chœur et de la croisée du transept sont du XIXe siècle : il s’agit de volutes sur fond bleu entourant des médaillons.

 

 

 

L’ancien autel tridentin est une table de marbre d’époque Restauration. Les tableaux : St Sébastien, Ste Elisabeth de Hongrie, Ste Germaine, et une crucifixion du XVIIe siècle ornent l’église ; dans la nef, quatre statues représentent les évangélistes.


   

 

   On peut être frappé par le mauvais état de l’intérieur de cette église qui a subi au long des siècles d’importantes déprédations. Cependant elle ne manque pas d’attraits et une restauration réfléchie devrait voir le jour.

 


 

 

 

RETOUR