Prêtres et laïcs ensemble



La nouvelle répartition territoriale des paroisses est bien plus qu’un simple remembrement occasionné par le manque de prêtre. Il correspond plus profondément à une nouvelle donne de la vie de l’Eglise.

Prêtres et laïcs redécouvrent leur propre rôle aujourd’hui.

A l’époque où le prêtre concentrait pratiquement toute la ministérialité de l’Eglise, les laïcs s’inscrivaient dans cette manière de faire et avaient très peu d’initiatives ecclésiales réelles. Les rôles des uns et des autres se redéfinissent aujourd’hui au fur et à mesure de leurs évolutions respectives.

alt

 

- Les laïcs deviennent de véritables acteurs de la vie paroissiale de par leur vocation de baptisés.

- Le prêtre peut alors exercer pleinement son rôle de serviteur de la communauté croyante et faire grandir la communion ecclésiale.

- Le concile Vatican II est à l’origine de cette nouvelle figure de l’Eglise qui émerge peu à peu aujourd’hui.

 

 

La notion « d’ensemble paroissial » en est dès à présent une expression particulière. Cette évolution peut paraître considérable  mais n’est pas le fruit du hasard. Elle se réfère aux  modèles originaires de l’Eglise des premiers temps et cherche à répondre aux exigences du temps présent. Le défi est exigeant mais l’aventure est passionnante !

 

RETOUR