La chorale liturgique

 



« Parmi les fidèles, la chorale exerce sa fonction liturgique propre ; il lui appartient d’assurer les parties qui lui reviennent en les exécutant comme il se doit, selon les divers genres de chant et de favoriser la participation active des fidèles par le chant…

La chorale aura une place qui facilite la participation active des fidèles… » (Missel romain n° 103 et 294)

 

 

 

 

Voici les indications que donne l’Eglise sur la chorale dans la célébration liturgique, et qu’elle considère comme un véritable ministère au service de l’assemblée. Elle est à son service pour lui faciliter sa participation profonde et active à la célébration.

 

 

 

 

Pour exercer ce service, trois mots la qualifient : DANS, AVEC, POUR l’assemblée.

 

Tantôt elle est DANS l’assemblée.

Elle permet au chant de s’épanouir, d’y gagner en profondeur et en beauté.

 

Tantôt la chorale est AVEC l’assemblée.

La structure dialoguante (ou responsoriale) est constitutive de la prière chrétienne. Le dialogue entre l’assemblée et la chorale, mais aussi avec un soliste ou encore un instrument de musique, est l’image de toute liturgie qui n’est autre que le dialogue entre Dieu et son Peuple. En outre, la structure dialoguante a pour effet une stimulation, un dynamisme du chant, et par conséquent de la prière. En vivant ce dialogue, notre chant prend alors de la profondeur, et notre prière devient plus intense.

 

Tantôt la chorale chante POUR l’assemblée.

Son chant polyphonique nourrit la méditation des fidèles dans la louange ou la supplication.

 

Si vous souhaitez vivre ce ministère, ce service qu’exerce la chorale, venez la rejoindre tous les jeudis à 20h45 à la Maison de la fraternité. Aucune compétence musicale n’est requise…

 

 

La chorale a fêté ses 20 ans en janvier 2014 !

 

Evocation de 20 années de la vie ordinaire d'une chorale extraordinaire

Le mot du chef

Reportage

 

RETOUR